Renseignements: tél 06 70 89 15 31 courriel: patrice.goyaud@gmail.com

  • Facebook Social Icône
  • YouTube

Histoire de l'Aikido

             Les racines de l’aïkido proviennent de l’aïki-jitsu, un ensemble de pratiques nées sur les champs de batailles du japon médiéval. C’est Moriheï Ueshiba appelé O senseï (vénérable professeur) qui synthétisa l’aïkido au lendemain de la seconde guerre mondiale. Celui-ci, issu de la caste samouraï étudia de nombreuses écoles de combat japonais et chinois ; il fut lui-même militaire ainsi que nombre de ses élèves durant la seconde guerre mondiale. Sa pratique issue essentiellement du Daïto ryu aïki ju-jitsu enseigné par senseï Takeda pris le nom d’aïkibudo puis par la suite d’aïkido. En fait sa pratique évolua : ce fut tout d’abord une technique guerrière qui devint un art régie par des principes emprunts à une spiritualité humaniste universelle.          

 

             Actuellement la transmission de l’aïkido est assurée par les élèves les plus avancés de l’aikikaï de Tokyo et également par ceux du dojo du petit village d’Iwama. La diffusion de l’aïkido est actuellement planétaire. La France, par son nombre de licenciés, est le deuxième pays après le Japon. Cela est dû à l’excellence de son enseignement prodigué notamment par les senseï Tamura, Christian Tissier et Franck Noèl.